Pages Menu
TwitterRssFacebook
Menu principal

Posté par le 13 octobre 2016 dans Santé | 0 commentaires

Diabète: Focus sur la surveillance glycémique

Diabète: Focus sur la surveillance glycémique

En automne et notamment aux alentours de la « Journée Mondiale du Diabète », le 14 Novembre, de nombreuses actions de prévention et d’information sont organisées dans les pharmacies. Cette année, les pharmaciens Hexapharm ont choisi de vous sensibiliser à la nécessité de mettre en place une bonne surveillance glycémique, gage d’un diabète bien équilibré !

En effet, pour surveiller l’évolution de sa maladie et l’efficacité de son traitement, chaque patient diabétique, en collaboration avec son médecin, a deux solutions à sa disposition:

. L’Auto-surveillance journalière (glycémie-capillaire) grâce à un lecteur

. L’Analyse trimestrielle en laboratoire de l’hémoglobine glyquée (HbA-1c)

L’auto-surveillance quotidienne

Afin de contrôler et prévenir des déséquilibres du taux de sucre dans le sang (hypo ou hyperglycémique) au cours de la journée et d’adapter son traitement en conséquence, le patient va, régulièrement, effectuer un prélèvement capillaire d’une goutte de sang. La fréquence des tests est déterminée par le médecin en fonction notamment des objectifs glycémiques fixés ensemble. Pour mesurer sa glycémie, il faut acquérir un matériel adapté : un lecteur (remboursé tous les 4 ans), des bandelettes ou électrodes, un stylo auto-piqueur et des lancettes.

Après avoir vérifié avant chaque utilisation le bon fonctionnement du matériel, le patient se lave les mains à l’eau savonneuse. Il doit veiller à bien les sécher pour garantir un prélèvement de qualité. Une fois la bandelette  ou l’électrode amorcée dans le lecteur, il ne lui reste plus qu’à obtenir une goutte de sang grâce au stylo auto-piqueur et de la positionner sur la bandelette/électrode et d’attendre le résultat. Il est indispensable de changer les lancettes à chaque prélèvement de sang pour éviter les risques d’infection.

Carnet de suivi et nouvelles technologies

Il est important de consigner les différents résultats dans un carnet de suivi. Des sites internet et des logiciels permettent même d’avoir « des carnets en ligne », qui apportent , notamment, une vision d’ensemble du traitement entre deux rendez-vous. Ces applications sont élaborées par des professionnels en collaboration avec des malades  afin d’apporter des solutions concrètes pour mieux gérer la maladie au quotidien. Outre les résultats, il est possible d’indiquer les symptômes, les changements d’habitude, les effets indésirables, etc… Les nouvelles technologies aident donc le patient à mieux observer son traitement et favorise le dialogue santé entre médecin, pharmacien et patient.

L’hémoglobine glyquée

Le dosage de l’hémoglobine glyquée ou HbA 1c est un examen moins connu que l’auto-surveillance. Alors que la glycémie est une valeur à un instant T, le taux d’HbA 1c permet de connaitre la glycémie moyenne sur une période de 3 mois. En effet, l’hémoglobine présente dans les globules rouges transporte l’oxygène et les différents nutriments dans tout l’organisme. Lorsqu’il y a trop de sucre dans le sang celui-ci va se fixer sur l’hémoglobine, c’est ce qu’on appel le processus de « glycation ». Cette fixation du sucre sur l’hémoglobine s’exprime en pourcentage. La valeur normale sans diabète se situe entre 4 et 6 %. Plus une glycémie est élevée, plus le pourcentage de fixation est haut et plus les risques de complications à long terme sont importants (cécité, reins, jambes, incidents cardiovasculaires…). D’où l’intérêt, pour les patients diabétiques, de réaliser ce prélèvement en laboratoire tous les trimestres afin d’avoir une vision globale de leur équilibre glycémique.

Rappel concernant les objectifs glycémiques

Même si les objectifs sont fixés individuellement avec chaque patient, il existe des moyennes qui servent  de repères.Par exemple pour le diabète de type 1, les résultats de la glycémie doivent se situer avant le repas aux alentours de 70 mg/dl et pour le diabète de type 2 entre 70 et 120 mg/dl. Pour ce qui est de l’hémoglobine glyquée, le taux optimum pour un diabète de type 1 se situe entre 7 et 7,5 % et pour un diabète de type 2, il doit être inférieur à 7 %.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *