Pages Menu
TwitterRssFacebook
Menu principal

Posté par le 15 juin 2020 dans Bébé | 0 commentaires

Bébé, prendre soin de lui en toute sérénité (Part.1).

Bébé, prendre soin de lui en toute sérénité (Part.1).

Dès la naissance de votre bébé, votre rôle de parent est de veiller à sa santé et de son bien-être. Nutrition, hygiène et soins, voici quelques conseils pratiques pour aborder cette première année en toute quiétude.

L’Alimentation de la naissance à la fin de ses 3 mois.

Pendant cette période, votre bébé va se nourrir exclusivement de lait. Vous allez choisir entre le lait maternel et les préparations pour nourrissons appelés aussi laits 1er âge.

Le lait maternel est un aliment très complet, riche en éléments nutritifs et en anticorps, mais aussi très digeste. Les premières tétées (les 3 à 5 premiers jours) sont particulièrement importantes. Elles contiennent le colostrum, qui contribue fortement à l’immunité de bébé. Pour l’allaitement, suivez les demandes de votre bébé. Il prend généralement 6 à 12 repas par 24 heures et chaque tétée dure environ 15 minutes par sein.

Si vous ne pouvez ou ne voulez pas allaiter, les préparations pour nourrissons prendront le relais. Elles sont adaptées aux besoins nutritionnels de votre enfants. Le choix du lait se fait avec le conseil de votre pharmacien, de votre médecin ou de la sage-femme. Ne changez pas de lait sans avis médical. En cas de problème digestifs, de régurgitations ou d’allergies, des préparations spécifiques pourront vous être proposées.

A partir de 4 mois, place à la diversification progressive.

Il s’agit d’introduire progressivement des aliments, en complément du lait pour lequel bébé a toujours des besoins spécifiques. Allaitez-le ou proposez-lui entre 500 et 750 ml de lait 2ème âge par jour jusqu’à ses un an. Commencez la diversification à 4 mois révolus pour éviter allergies et problèmes digestifs.

Commencez par introduire des légumes cuits (frais, surgelés ou en petit pot) comme les haricots verts, courgettes, brocolis, potirons, artichauts, carottes, épinards… Privilégiez la cuisson à la vapeur ou à l’eau, sans ajout de sel. Environ 15 jours après le début de la diversification, débutez les compotes de fruits « maison » sans sucre ajouté ou des petits pots (pomme, poire, banane, pêche, coing et abricot…). L’introduction de la viande, de l’œuf et du poisson interviendra au 6ème mois, en petite quantité mixée (1/2 c.à café à 6 mois, 2/3 c.à café à 8 mois et 3/4 c.à café à 1 an). Quant aux aliments écrasés à la fourchette , les petits morceaux, attendez ses 10 – 11 mois, pour mes lui présenter. Ce sera aussi le moment de lui faire goûter les petites pâtes, le riz et les céréales fines comme la semoule.

L’eau, faiblement minéralisée sera toujours une boisson indispensable. Proposez-la-lui régulièrement tout au long de la journée surtout pas forte chaleur et en cas de fièvre.