Pages Menu
TwitterRssFacebook
Menu principal

Posté par le 22 août 2018 dans Beauté | 0 commentaires

Camomille romaine…retour à une bonne digestion.

Camomille romaine…retour à une bonne digestion.

Il existe plusieurs espèces de camomilles: la grande camomille, l’allemande ou la romaine. Elle font, toutes, partie de la famille des Asteracées. Ce trimestre, nous porterons notre attention sur les propriétés de la camomille romaine appelée aussi « Chamaelum nobile ».

Cette plante vivace, de 10 à 30 cm de haut, était déjà utilisée depuis l’Antiquité. Elle servait à l’embaumement, à traiter la fièvre, les courbatures, les troubles féminins ainsi que les insomnies et les problème digestifs.

Elle pousse en Europe, principalement sur les sols légers, sablonneux et bien drainés. Aux 16 et 17ème siècles, elle était cultivée à Rome, d’où son nom. Cette plante blanchâtre pousse sans entretien. Ses fleurs jaunes et blanches s’épanouissent de juin à septembre. Il faut les récoltées en pleine floraison afin que les principes actifs soient les plus concentrés. Les fleurs ensuite séchées sont consommées en tisane, en gélules ou transformées en huile essentielles.

La camomille romaine a plusieurs propriétés inintéressantes. Elle régule le système nerveux central, calme les angoisses et le stress. Elle traite les troubles du sommeil mais réduit aussi les troubles digestifs, facilite le transit intestinal. En action locale, elle agit sur les inflammations articulaires et musculaires et apaise les irritations cutanées et inflammation oculaire.

Pour réaliser une bonne tisane:

  • Il suffit de faire infuser l’équivalent d’une cuillère  soupe de fleurs séchées dans une tasse d’eau bouillante pendant 5 à 10 minutes.

Pour obtenir une lotion oculaire :

  • Infuser une cuillère à soupe de fleurs dans 125 ml d’eau bouillante, durant 15 minutes. Laissez refroidir la préparation avant d’imbiber des compresses.

Quant à l’huile de massage :

  • Verser quelques gouttes d’huile essentielle dans un peu d’huile végétale pour soulager les muscles courbaturés, les articulations douloureuses et les irritations cutanées.

La camomille est contre-indiquée pour les personnes sous anticoagulants aux personnes asthmatiques et aux femmes enceintes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *