Pages Menu
TwitterRssFacebook
Menu principal

Posté par le 14 mars 2019 dans Santé |

Il est…un foie cet organe essentiel à notre corps. (Part 1)

Il est…un foie cet organe essentiel à notre corps. (Part 1)

Sans le foie, notre organisme ne pourrait pas se régénérer, ni assurer ses fonctions vitales. Il est donc très important, dès le plus jeune âge, d’apprendre à bien connaitre cet organe et à savoir le ménager pour mieux le préserver.

Le foie est, en effet impliqué dans de nombreuses fonctions vitales (environ 500). Mais les trois rôles principaux à retenir sont ces trois verbes: détoxifier, synthétiser et stocker.

1. Il joue le rôle de filtre : détoxifier

Lorsque nous mangeons, que nous buvons ou que nous respirons nous sommes exposés à certaines substances toxiques (alcool, tabac, particules fines, ammoniaque, etc…). Le foie a pour mission de les dégrader pour les rendre non toxiques .Puis de les renverser soit dans la bile pour une évacuation par les selles. Ou dans le sang pour une élimination par les urines.

2. Il décompose les nutriments: synthétiser

Le foi est une véritable petite cuisine de transformation. Une fois la digestion faite, les nutriments apportés par la veine porte sont décomposés. Les protéines sont transformées en acides aminés pour faciliter leur absorption et renvoyés dans la circulation sanguine. Les glucides (glucose, galactose, fructose) sont décomposés en glycogène. Celui-ci est stocké dans les cellules du foie mais peut, à tout moment , être retransformé en glucose et libéré dans le sang, si le corps a besoin d’énergie. Quant aux lipides, ils deviennent des triglycérides. Stockés dans le foie ils sont utilisés pour répondre au besoin en énergie de notre organisme.

3. Il emmagasine certaines vitamines : stocker

Outre le glycogène et les triglycérides, le foie constitue aussi une réserve des vitamines A, D, E, K, B12. Certaines d’entre elles ont d’étonnants pouvoirs antioxydants et sont nécessaires à la synthèse de neurotransmetteurs.

Les pathologies liées à notre mode de vie.

Cette belle machine, même si elle a les capacités de se régénérer, peut se dérégler, à force d’être soumise à des substances nocives ou à mauvaise alimentation. Les tissus du foie ne pouvant plus se renouveler normalement. Dès lors, ils n’exercent plus pleinement leurs fonctions vitales et certaines pathologies surviennent.

Les conséquences d’une consommation importante d’alcool et de tabac

Nous l’avons vu plus haut, une des missions du foie est de dégrader les substances toxiques apportées par notre alimentation et par l’air que nous respirons. Le tabac et l’alcool en font partie, mais ces toxines sont difficiles à dégrader. Plus nous en consommons et plus notre foie doit y consacrer une partie importante de son énergie. Sans modification de nos habitudes , cela finit par détruire les cellules hépatiques. Puis engendre une accumulation des graisses (foie gras-stéatose) ou une inflammation des tissus (hépatite).

Les conséquences d’une consommation importante de gras et de sucre

De même, une alimentation trop riche en sucre et en gras (snacking, sodas, restauration rapide, plats industriels, etc…) entraine des complications au niveau du foie. Pour les glucides par exemple, le foie gère les stocks que nous absorbons pour les redistribuer au fil de la journée. Mais si la quantité est trop importante par rapport à notre besoin en énergie, il va les transformer en lipides, qui vont non seulement s’agglutiner dans l’organe lui-même (foie gras-stéatose), mais aussi dans le reste du corps. Il en va de même des surplus de graisses ingérées, elles ne peuvent plus être synthétisées correctement. Sur le long terme, ces mauvaises habitudes entrainent l’apparition d’un diabète, de maladies cardiovasculaires mais aussi de la maladie du foie gras (stéatose métabolique).

Le saviez-vous ?

Le foie se situe sous le diaphragme et traverse toute la cavité abdominale. Il pèse environ 1,5 kg et mesure environ 10 cm. C’est l’organe le plus volumineux de notre corps. Il est constitué d’un lobe gauche et d’un lob droit. Le foie, la vésicule biliaire (situe au niveau du lobe droit) et les intestins sont étroitement liés. Le foie fabrique la bile (environ 1 litre par jour), la vésicule peut la stocker et ensuite l’utiliser pour lubrifier, nettoyer et purifier les intestins et pour mieux absorber les acides gras consommés. Si le foie en produit moins cela génère des soucis de ballonnements et gaz intestinaux voir de constipation.