Pages Menu
TwitterRssFacebook
Menu principal

Posté par le 15 janvier 2020 dans Santé | 0 commentaires

Insuffisance veineuse & compression médicale

Insuffisance veineuse & compression médicale

L’insuffisance veineuse est très fréquente, elle touche environ 18 millions d’adultes et majoritairement des femmes. L’utilisation de la compression médicale est préconisée dès l’apparition des premiers signes: jambes lourdes, chevilles enflées, petites veines apparentes. Comprendre le niveau de compression privilégié ? Quel modèle choisir ? Comment bien les utiliser ? Hexamag vous aide à faire le point.

Vous avez dit insuffisance veineuse ?

Le cœur propulse le sang chargé de nutriments et d’oxygène vers les différents organes via les artères. Les veines, quant à elles, vont ramener le sang appauvri et chargé en déchets vers le cœur. Certains facteurs, comme l’âge, l’hérédité, la sédentarité, le surpoids, le tabac, les fortes chaleurs mais aussi les contraintes professionnelles (station debout, piétinement, ou position assise prolongée), peuvent entraîner un dysfonctionnement des valves veineuses des membres inférieurs. Ce qui, sur le terme, peut empêcher le sang de remonter correctement vers le cœur. Il stagne dans les veines et une insuffisance veineuse s’installe. Les symptômes associés sont :

  • des sensations de jambes lourdes en fin de journée,
  • un œdème des chevilles ou des mollets ,
  • des sensations de démangeaisons ou des fourmillements dans les jambes voire l’apparition de varices.
Quel est le rôle de la compression médicale ?

La compression veineuse consiste à exercer une pression allant du pied vers la cuisse pour faciliter le veineux. La pression la plus forte est exercée au niveau de la cheville. Puis elle diminue progressivement en remontant le long de la jambe. Il existe 4 classes de compression:

  • La classe 1 convient en prévention des jambes lourdes et pour des longs trajets en avion.
  • La classe 2 convient en cas de varices, après une opération des veines et pendant une grossesse.
  • Les classes 3 et 4 s’adressent aux personnes ayant déjà présenté des thromboses veineuses ou d’importants gonflements des jambes. Il s’agit d’un traitement médical, prescrit par votre médecin traitant.
Quel modèle choisir ?

Chaussettes, bas ou collants… il fait tenir compte de votre mode de vie. Vous trouverez en pharmacie des gammes alliant efficacité et esthétisme. Votre pharmacien prendra vos mesures (cheville, mollet, genou) pour que le produit choisi soit ajusté à votre morphologie. Il vous donnera aussi quelques conseils pour bien l’utiliser comme par exemple de:

  • ne pas appliquer de crème avant de le mettre,
  • le laver à la main ou à la machine dans un filet et le faire sécher à plat,
  • veiller à le renouveler régulièrement car une déchirure ou un étirement peut modifier la compression.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *