Pages Menu
TwitterRssFacebook
Menu principal

Posté par le 21 août 2018 dans Santé | 0 commentaires

Le diabète chez l’enfant.

Le diabète chez l’enfant.

Le diabète de type 1, aussi appelé diabète insulinodépendant est le plus fréquent chez l’enfant et l’adolescent. Il s’agit d’une maladie auto-immune favorisée par une prédisposition génétique. Le pancréas ne fabrique plus l’insuline, cette hormone qui permet de transformer le glucose en énergie. Et qui aide également à réguler la quantité de sucre dans le sang. Or chez certaines personnes, leur propre système immunitaire détruit les cellules pancréatiques. Chargées de produire l’insuline, leur absence entraine une hyperglycémie chronique.

Que se passe-t-il alors dans le corps.

Au bout de quelques mois lorsque l’excès de sucre devient important, des traces peuvent apparaitre dans l’urine. Le rein doit utiliser beaucoup d’eau pour diluer le glucose dans l’urine, l’enfant urine donc beaucoup. Il a très soif, perd du poids et se sent très fatigué.

De plus, en l’absence d’insuline, le glucose n’est pas stocké dans le foie. Conclusion en dehors des repas, les organes et les cellules ne sont pas approvisionnés en glucose. Le taux de sucre chute, c’est l’hypoglycémie. Le corps dans ce cas,peut produire des corps cétoniques (acidocétose). L’acidocétose, si elle n’est pas prise en charge peut aboutir au coma. Pour pallier à tout cela , il faudra chaque jour injecter de l’insuline, prendre des repas à heures fixes, contrôler sa glycémie plusieurs fois…ce qui au début va bouleverser le quotidien du jeune patient.

Des traitements qui ont beaucoup évolués.

En quelques années, les traitements du diabète ont beaucoup progressé : avec l’insuline rapide. Mais encore les pompe à insuline garantissent un réglage de l’insuline au plus près de besoins de l’enfant. Les jeunes peuvent alors mener une vie beaucoup plus normale qu’avant. Des applications pédagogiques pour bien comprendre la maladie et la gérer au quotidien ont aussi vu le jour. Il existe également des outils en lignes comme des carnets de suivi, des recettes, des vidéos de témoignages et forums de discussion. Ils peuvent être très utiles pour motiver les adolescents qui peuvent avoir tendance à tout rejeter.

Et qu’en est-il du diabète de type 2 ?

Ce diabète était autrefois nommé le diabète de la « maturité ». Il était associé à la vieillesse, moment où les organes ont beaucoup travaillés et commencent à être moins performant. Mais il touche malheureusement de nos jours  aussi des enfants et des adolescents. En effet, la mauvaise alimentation, le manque d’exercices physiques fait croitre le nombre de cas d’obésités infantiles. L’obésité infantile entraine dès lors l’apparition du diabète chez les jeunes.

L’information et  la prévention sont donc d’autant plus importantes pour rendre le grand public conscient de cet enjeu de santé mondial. Nous vous rappelons que chaque année, le 14 Novembre est la journée mondiale du diabète. Dans ce cadre, les pharmacies et notamment les pharmacies du réseau HexaPharm organisent des journées de sensibilisation et de dépistage. C’est un moment propice pour prendre conscience, en famille, de cette maladie et des moyens de la prévenir.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *