Pages Menu
TwitterRssFacebook
Menu principal

Posté par le 11 juillet 2018 dans Santé | 0 commentaires

L’observance : le suivi des maladies chroniques à l’officine

L’observance : le suivi des maladies chroniques à l’officine

L’observance

L’observance, c’est-à-dire la façon dont le patient suit ou non son traitement médicamenteux, est un enjeu majeur de Santé Publique. Aujourd’hui, en France, seul 1 patient atteint de maladie chronique sur 2 est observant. Pourtant l’adhésion du patient à son traitement garantit son efficacité et donc le bien-être du soigné. Le pharmacien est à vos côtés pour vous accompagner au quotidien.

Les erreurs d’observance est plus courantes sont les oublis, l’adaptation des posologies, l’arrêt du médicament à l’initiative du patient.

La prise en charge d’une maladie chronique comme le diabète ou l’hypertension se fait sur plusieurs années. Comme pour un sportif, il faut s’assurer que la motivation ne se perde pas en route.

Le pharmacien a une place fondamentale dans le suivi du patient au long court. Les malades chroniques viennent très régulièrement à la pharmacie pour renouveler leur ordonnance. C’est le moment approprié pour reparler du traitement, des posologies, des effets indésirables mais aussi des interactions médicamenteuses possibles. De plus, le pharmacien peut également proposer un suivi thérapeutique sous forme d’entretiens individuels. Ces rencontres régulières permettent au patient d’acquérir ou de maintenir les compétences nécessaires pour bien gérer sa maladie au quotidien.

Les points abordés pendant ces entretiens:

  • la compréhension de la maladies et des traitements
  • la connaissances des examens biologiques
  • la sensibilisation au bon usage du médicament
  • l’apprentissage de l’auto-mesure
  • le soutien phycho-social

Selon la situation, le pharmacien orientera également le malade vers des structure locale comme l’école de l’asthme, la maison du diabète ou encore une association de patients.

Les nouvelles technologies au service de l’observance

De nombreuses solutions e-santé aident à l’observance au quotidien. Il existe, par exemple, des applications mobiles pour le rappel des prise de médicaments ou encore des piluliers connectés préparés par votre pharmacien. Des objets connectés comme un tensiomètre ou un glucomètre permettent de suivre l’état du patient au quotidien et ainsi d’ajuster le traitement par le médecin si nécessaire. Parlez-en à votre pharmacien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *