Pages Menu
TwitterRssFacebook
Menu principal

Posté par le 26 novembre 2015 dans Santé | 0 commentaires

Opter pour régime sans sucre ?

Opter pour régime sans sucre ?

Généralement issu de la canne à sucre ou de la betterave, le sucre est beaucoup trop présent dans notre alimentation.

Le sucre visible, en poudre ou en morceaux est ajouté au yaourt nature, aux gâteaux, etc. Le sucre caché est présent à l’intérieur des aliments. Les fruits ou le miel en contiennent naturellement. Parfois, il se trouve dans des produits où on ne l’attend pas: comme les cornichons, les soupes industrielles, les marinades ou le pain. On ne se doute pas toujours de la quantité qu’il peut y avoir dans certains aliments ou boissons. Un yaourt aux fruits contient 19 grammes de sucre. Une canette de soda de 33 cl en contient 36 grammes ! Or nous sommes souvent « accrocs » au goût sucré, car il procure une sensation de plaisir. De plus, les produits sucrés sont très faciles d’accès et peu chers.

Faut-il pour autant opter pour un régime sans sucre ?

Consommé en excès, il peut entraîner un dysfonctionnement du métabolisme, qui peut provoquer, à long terme, diabète, obésité et problèmes cardiovasculaires. Il est aussi à l’origine de caries dentaires. En effet, les bactéries situées dans la plaque dentaire utilisent le sucre pour produire un acide. Cet acide attaque ensuite l’émail des dents.

Cependant, le sucre ne doit pas être diabolisé, au point de le faire totalement disparaître de nos assiettes. Le corps a besoin des glucides pour produire de l’énergie et nourrir nos cellules ! Les personnes qui n’en consomment pas assez peuvent souffrir d’ hypoglycémie dont les symptômes sont : des vertiges, des céphalées et des difficultés à se concentrer.

Il faut donc modifier notre consommation de sucre graduellement. Il ne s’agit pas de renoncer à toutes gourmandises, mais de chercher à réduire les « sucres ajoutés ». Nos besoins en glucides sont d’environ 250 grammes par jour. Cela représente 45 à 50 % de nos apports énergétiques journaliers. Nous devrions les consommer principalement sous forme de céréales, féculents ou fruits. Les aliments « plaisirs » comme le miel, la confiture, les confiseries ou les pâtisseries ne sont pas indispensables à notre équilibre nutritionnel. Mangez- en uniquement de temps en temps.

Pour diminuer votre consommation, soyez acteur de votre alimentation. Gardez le contrôle, notamment en cuisinant des aliments plutôt que de faire appel trop souvent à des plats industriels. C’est ainsi que vous pourrez rester en bonne santé et avoir une alimentation plus saine.

Faites bien attention aux étiquettes !

Il ne suffit pas de lire les étiquettes. Il faut savoir en comprendre les informations.

  • Les aliments « sans sucre » peuvent cependant en contenir en petite quantité: moins de 0,5 grammes pour 100 grammes ou 100 millitres.
  • Les produits « allégés en sucre » contiennent moins de 30% de sucre par rapport à un produit classique du commerce.
  • La mention « sans sucre ajouté » signifie qu’aucun sucre n’a été ajouté durant la préparation mais le produit peut en contenir naturellement.

Dans les produits industriels, le sucre peut avoir  plusieurs noms: sirop de glucose, sirop de glucose-fructose, sirop de maïs, mélasse, sirop de sucre inverti, maltodextrine, isoglucose, dextrose, maltose, sucrose, etc. Si ces termes se situe en début de la liste des ingrédients, mieux vaut éviter d’en manger trop.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *