Pages Menu
TwitterRssFacebook
Menu principal

Posté par le 29 septembre 2015 dans Santé | 0 commentaires

Piqûres et démangeaisons, comment s’en prémunir?

Piqûres et démangeaisons, comment s’en prémunir?

Avec l’arrivée des beaux jours, les piqûres d’insectes et de végétaux peuvent donner du piquant à votre quotidien et provoquer des allergies cutanées !

Piqûres, qui sont les fautifs ?

piqûre d'abeilleSachez que parmi les insectes de haut vol, seule la femelle moustique pique pour se nourrir. Attirés par les mets sucrés de votre pique-nique, l’abeille, la guêpe et le frelon le font pour se défendre. A la campagne, les hautes herbes sont le terrain de jeux des aoûtats, taons et tiques. piqûre d'ortieAu bord des chemins, l’ortie présente ses feuilles dentées et d’un simple frottement provoque des rougeurs urticantes désagréables. Enfin, soyez vigilants lors de baignades en mer, les tentacules de la méduse ou la morsure d’une vive peuvent provoquer des brûlures.

Pour vous prémunir contre ces désagréments, glissez dans votre sac quelques produits essentiels conseillés par votre pharmacien avant de partir, notamment des répulsifs permettant d’éloigner les insectes, pour les adultes et les enfants de plus de trois mois. Procurez-vous également un tire-tique en pharmacie, si vous aimez les balades à la campagne ou en forêt.

Piqûres de moustiques, 5 conseils pour être moins piqué !

moustique barré dun sens interdit1 • Porter des vêtements amples et épais couvrant les bras et les jambes,

2 • Eviter les couleurs foncées et les vêtements brillants qui attirent les insectes,

3 • Utiliser des répulsifs efficaces adaptés à l’âge et à la situation géographique,

4 • Imprégner vos vêtements avec un anti-moustique spécial tissu si vous ne supportez pas les répulsifs à même la peau,

5 • N’utiliser pas la citronnelle chez votre enfant de moins de 2 ans.

Les piqûres sont souvent bénignes…

La plupart du temps les piqûres sont sans danger, mais elles s’accompagnent de gênes, comme des démangeaisons. Surtout ne vous grattez pas pour éviter les surinfections et les cicatrices. Vérifiez d’abord l’absence de débris végétaux ou d’aiguillon au niveau des piqûres et tamponnez la zone avec une solution antiseptique. Utilisez une crème à base d’antihistaminiques pour combattre les démangeaisons. Et si la piqûre entraîne une douleur, une rougeur ou gonflement important, utilisez une crème anti-inflammatoire à base d’hydrocortisone. Il existe même des crèmes adaptées aux tout-petits (dès 3 mois), parlez-en à votre pharmacien.

Mais restez attentifs !

Lorsque les piqûres sont multiples ou localisées dans la bouche ou les yeux, s’il s’agit de jeunes enfants ou des personnes allergiques, il faut être encore plus attentif aux réactions. Si vous observez, des réactions importantes, avec gonflement de la lèvre et des paupières, associé à des picotements et démangeaisons de la gorge, une respiration irrégulière, une sensation de malaise avec ou non des troubles digestifs… Appelez immédiatement le Centre 15 ou le 112. Le médecin du SAMU vous indiquera la conduite à tenir en attendant l’arrivée des secours.

protection contre piqûres Le choix BeautyPharm :

Je vous invite à découvrir les bracelets répulsifs 100% naturels pour vous protéger, vous et votre famille, tout au long de la saison !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *