Pages Menu
TwitterRssFacebook
Menu principal

Posté par le 26 novembre 2015 dans Santé | 0 commentaires

Se déshabituer du « goût-sucré »

Se déshabituer du « goût-sucré »

Trop souvent, nous croyons que les aliments sucrés nous donnent de l’énergie. C’est effectivement la sensation de départ. Mais les calories sont ensuite transformées en graisse. Cette énergie que nous recherchons peut très bien se trouver dans une alimentation équilibrée.

Faites trois repas par jour et limitez les grignotages.

Soyez créatif dans votre alimentation. Choisissez des aliments « nature » que vous allez vous même agrémenter. Améliorez le yaourt avec de la cannelle, de la vanille, de la menthe ciselée. Parfumez avec des extraits naturels de citron ou des huiles essentielles. Pour la pâtisserie, remplacez le sucre par des alternatives, comme le miel, le sirop d’érable, le sirop d’agave ou la stévia. Explorez les vertus du chocolat noir en lieu est place du chocolat au lait, souvent trop sucré.

Pour vos boissons, ne sucrez pas votre thé, café ou tisane. Si vous avez soif , évitez les sodas. Limitez aussi la consommation d’alcools qui sont très caloriques. Privilégiez l’eau que vous pouvez consommer tout au long de la journée: au minimum 1,5 litres. Elle est beaucoup plus désaltérante que toute autre boisson. Vous pouvez cependant l’aromatiser, en y ajoutant des fruits frais ou de la menthe.

Les bonnes habitudes se prennent dès l’enfance. N’hésitez pas à cuisiner avec vos enfants , notamment le week-end. C’est une activité qui généralement les passionne. Éplucher, tailler, mélanger, poêler ou regarder cuire, donne envie de goûter. Le dressage d’une belle assiette incite aussi à la dégustation. Décors et couleurs ont ainsi leur importance. Apprendre dès le plus jeune âge la composition d’un repas équilibrés et savoureux et développer les goûts et la curiosité sont de véritables atouts pour leur avenir. Car même si en grandissant, par manque de temps ou d’envie, ils goûteront aux plats cuisinés et industriels, la cuisine comme le vélo cela ne se perd pas ! Ils y reviendront.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *