Pages Menu
TwitterRssFacebook
Menu principal

Posté par le 6 décembre 2017 dans Santé | 0 commentaires

Pour une sexualité épanouie et sans danger !

Pour une sexualité épanouie et sans danger !

Éviter une éventuelle grossesse non désirée est une chose , mais il faut se protéger contre les maladies sexuellement transmissibles (MST), afin que l’acte d’amour reste synonyme de « magie » et non de « maladie ».

Ces maladies continuent de nos jours à se développer par méconnaissance des pathologies elles-mêmes (Hépatites B, Chlamydia, Herpès, Syphilis, Papillomavirus ou Sida). Mais aussi leur mode de contamination et de leur prévention ; d’où l’importance de continuer à informer, notamment les 15-24 ans, de la nécessité du port du préservatif et du dépistage.

Aborder le sexe avec ses enfants :

Il est parfois délicat d’aborder tous les aspects de la sexualité (contraception, préservatif, MST, IVG, pilule du lendemain…) avec nos enfants. Notre rôle est de leur permettre de trouver des informations fiables et des interlocuteurs à leur écoute. Il existe souvent des brochures adaptées que vous pouvez trouver en pharmacie , dans les centres du planning familial ou des services de santé de votre département. Posez-les discrètement sur la table de nuit. Elles pourront être consultées quand le jeune en ressentira le besoin. Indiquez-lui aussi que pour toutes les questions touchant à son intimité, il peut déjà consulter certains sites internet dédiés ou appeler un numéro vert s’il souhaite rester anonyme.

La contraception

Pour mettre en place une contraception, les jeunes filles peuvent contacter un gynécologue ou se rendre au Planning familial le plus proche de leur domicile. Elles pourront y trouver la méthode de contraception la plus adaptée à leur besoin (pilule , implant , préservatif , etc.) ; sans oublier d’évoquer les moyens de protections contre les MST que sont les préservatifs mais aussi le vaccin pour l’Hépatite B et le Papillomavirus. En cas de doute après un rapport sexuel mal protégé, il est impossible de se procurer , en pharmacie , une pilule du lendemain sans ordonnance. Elle peut être prise jusqu’à 3 à 5 jours après le rapport sexuel.

Pour toute interrogation concernant leur sexualité, les jeunes doivent savoir qu’ils peuvent trouver des réponses concrètes auprès de leur pharmacien. Mais aussi de l’infirmière de leur collège/lycée ou de leur médecin traitant.

Planning familial

Que retenir sur les préservatifs ?

  • Privilégier ceux conformes à la norme européenne EN 600 et revêtus du label CE ou NF.
  • Les conserver dans un endroit frais et sec , à l’abri de la lumière directe du soleil.
  • Ne pas dépasser si la date de péremption est dépassée.
  • Ne surtout pas les superposer, ils pourraient rompre.
  • Utiliser un gel à base d’eau ou de silicone compatible avec le latex.
  • Bien comprendre que le port du préservatif n’empêche pas le plaisir mais évite les maladies.
  • Ne pas hésiter à demander conseil pour bien les choisir.

Pour en savoir plus:

www.planning-familial.org

Sexualité-contraception-IVG :0 800 08 11 11

www.pass-age.fr ou 0 800 747 800

Sida Info Service : www.sida-info-service.org  ou 0 800 840 800

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *