Pages Menu
TwitterRssFacebook
Menu principal

Posté par le 9 juillet 2018 dans Santé | 0 commentaires

Votre trousse de secours pour l’été…

Votre trousse de secours pour l’été…

C’est souvent à la période estivale que nous mettons à jour notre « trousse de secours », avant de la glisser dans notre sac de promenade ou dans le coffre de notre voiture. Car comme le dit si bien l’adage « Mieux vaut prévenir que guérir », avoir avec soi toutes les solutions pour traiter les petits maux de l’été, permet de passer des vacances sereines.

Vérifiez le contenu de votre trousse 

Nous vous rappelons qu’un produit ouvert ne se conserve que quelques semaines, d’où l’intérêt de favoriser des formats en uni doses, dosettes ou lingettes imprégnées. De même votre crème solaire de l’été dernier ne protégera plus aussi efficacement, n’hésitez donc pas à refaire le plein avant vos déplacements. Vérifiez aussi, la date de péremption des produits encore fermés. Une fois le point fait, n’hésitez pas à compléter avec votre pharmacien. Outre les produits de base, il vous conseillera des produits complémentaires en fonction de vos pathologies, de votre âge ou de votre destination. Sachez qu’il existe aussi des trousses prêtes à l’emploi : trousse classique, celle spécifique Auto, celle pour les vacances ou pour les sportifs.

Que doit-elle contenir pour traiter les douleurs ?

Emportez avec vous des antalgiques adaptés à tous les membres de la famille (adulte, enfant). Il existe notamment des formes « orodispersibles »pouvant être prises sans eau. Mais pensez à toujours avoir avec vous des petites bouteilles d’eau ou des gourdes. Elles seront nécessaires pour éviter la déshydratation, notamment chez les jeunes enfants et les personnes âgées. Et cerise sur le gâteau, elles peuvent aussi servir à nettoyer des plaies !

Pensez à prendre:

  • un gel anti-inflammatoire en cas de foulures,
  • une poche de froid-chaud
  • des bandes extensibles et cohésives pour un bandage éventuel.

Et pour soulager les plaies et les bosses ?

Prenez également:

  • un antiseptique local,
  • du sérum physiologique qui peut servir à nettoyer la plaie si vous n’avez pas d’eau
  • des compresses stériles pour nettoyer et sécher la plaie et des pansements prédécoupés ou en bande pour la protéger.
  • des pansements hydrocolloïdes pour traiter les ampoules
  • une pommade contre les ecchymoses.

Insérez aussi dans votre trousse une paire de ciseau et une pince à épiler pour les échardes et autres salissures dans une plaie.

Que prendre pour soigner les lésions cutanées ?

La plupart du temps les piqûres sont sans danger, mais elles s’accompagnent de démangeaisons. Il faut éviter de se gratter pour limiter les surinfections et les cicatrices. Commencez par vérifier l’absence de débris végétaux ou le dard, qu’il faudra enlever avec la pince à épiler. Passez la zone à l’eau fraîche puis tamponner avec un antiseptique local. Vous pouvez prévoir dans votre trousse, une crème antihistaminique pour diminuer les démangeaisons. Procurez-vous aussi un tire-tique et en fonction de la zone où vous allez, une pompe à venin. Si la lésion est due à une brûlure, commencez par laisser la zone concernée environ 15 minutes sous une eau tiède, puis désinfectez-là, avant d’étaler une crème cicatrisante. S’il s’agit d’un coup de soleil, là aussi l’eau peut soulager la sensation de chaleur, tamponnez délicatement la peau pour sécher et mettez une crème apaisante et hydratante pour restaurer l’épiderme.

Une mycose peut aussi léser votre peau notamment vos pieds. Commencez par nettoyer la zone, bien la sécher et appliquez une crème antimycosique. Faites le pendant 10 jours. Traitez aussi vos chaussures avec une poudre antimycosique pour éviter une récidive.

Apportez avec vous des solutions pour traiter les troubles intestinaux.

Il faut prévoir aussi un anti-nauséeux, un anti-diarrhéique, un antiseptique intestinal et/ou des probiotiques pour pouvoir répondre à tout type de troubles digestifs. Et si vous avez des enfants en bas âge, prenez aussi des solutions de réhydratation.

Rester attentif(ve) et en cas de doute, appelez les secours

Si les plaies sont trop profondes, si les brûlures sont trop étendues, si les piqûres provoquent des réactions allergiques, etc… n’hésitez pas à contacter une équipe de secours. Appelez le 15 (Samu), le 18 (pompiers) ou le 112 (numéro d’appel unique des urgences  sur le territoire européen). Surtout essayer de garder votre calme et expliquez bien la situation. Le médecin coordinateur saura vous guider et vous apporter la solution la plus adéquate pour une prise en charge optimale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *